You are here: Workshops / L’Ecole linguistique de Genève : histoire et actualité
Français
English

[WS110] L’Ecole linguistique de Genève : histoire et actualité

 

Auteurs : Claire FOREL et Christian PUECH

Titre : L’Ecole linguistique de Genève : situation, histoire et actualité

C'est sans doute l'organisation moderne des savoirs qui permet l'apparition au XIXème siècle d'Ecoles scientifiques nettement identifiables, dont la dénomination est parfois imposée de l'extérieur, parfois promue et revendiquée par ses membres mêmes (parfois les deux comme dans le cas de l'école "néo-grammairienne" en Allemagne). On remarquera qu’au XXème siècle la constitution d'écoles scientifiques de linguistique accompagne ou suit de très près l'institutionnalisation performative "mondiale" des sciences du langage au premier Congrès International des Linguistes à La Haye en 1928.

C’est déjà Bally qui, du vivant même de Saussure, en 1908, crée l’expression « Ecole de Genève ». Elle avait pour noyau la chaire de "linguistique générale". Celle-ci, on le sait, cependant n’est plus repourvue après la mort de Luis Prieto en 1996.

L’histoire de l’Ecole de Genève est aussi étroitement liée à celle de la Société de linguistique genevoise (1941-1956), celle des premières années du Cercle Ferdinand de Saussure – avec des noms prestigieux comme ceux de Bally, Sechehaye, Frei, Burger – qui a évolué ensuite en prenant un caractère nettement plus international. C’est cette école, rappelons-le, qui organise le deuxième Congrès international des linguistes en 1931, et qui diffuse la locution « linguistique générale », aujourd’hui remise en cause où en concurrence avec d’autres dénominations…

 

On souhaite concentrer ici l’attention sur l’histoire de cette « « école » vieille maintenant d’un siècle (1908-2002) dans une perspective à la fois historique, épistémologique  et comparative.

  • Que doit au juste « l’école de Genève » à « l'école de Paris » dont est issu F. de Saussure ?
  • Possède-t-elle une homogénéité? Laquelle?
  • En aval, quels rapports avec Prague, Copenhague, New York (plus généralement ce qu’on a appelé «la linguistique des cercles »).
  • Dans quelle mesure cette constitution en Ecoles concurrentes et/ou complémentaires a t elle partie liée à l’émergence puis la croissance d’un projet de linguistique générale dont F. de Saussure n’est sans doute pas le représentant exclusif, mais la figure la plus connue et disputée ?

Le premier axe de cet atelier est sans doute l’examen des similarités et différences entre les différents membres. Peut-on définir non pas un Zeitgeist mais plutôt un Ortgeist commun, bref, des caractères ou des tendances qui puissent définir cette école dans son ensemble ?

  • On souhaite ensuite préciser si ces positions, en accord ou désaccord avec celles de F. de Saussure - certains désaccords étant déjà apparus de son vivant–, sont présentes, et sous quelle forme, dans les préoccupations contemporaines, voire de déterminer si elles peuvent y apporter ou remettre au goût du jour des contributions novatrices :
    • l’acte de parole concret,  pour la pragmatique,
    • la situation émotive du sujet parlant, pour ce qui touche à la syntaxe de l’énonciation,
    • la notion de « grammaire des fautes » et les propositions sur l’interlangue dans l’enseignement des langues étrangères,
    • les rapports entre linguistique et psychologie et leur évolution,
    • la sémiologie, etc.

Nous disposons déjà de travaux qui vont dans la direction d’une telle définition de l’unité, réelle ou présumée, de l’Ecole de Genève, mais ils sont épars et le plus souvent focalisés sur certains de ses membres.

Le fait de réunir en atelier différents contributeurs serait une occasion unique de tenter de reconstruire un cadre historique et théorique qui puisse faire date. Plus largement, cet atelier pourrait aider à comprendre comment et avec quelles conséquences la linguistique du XXème siècle s’est assez volontiers organisée en Ecoles. Qu’est-ce qu’une Ecole de linguistique ? Qu’est-ce qu’une école linguistique aujourd’hui ?

25.07.2013   10:30-12:30

Title: I. Une Ecole en elle-même et hors d'elle-même?
Chair: Rossana De Angelis

10:30 - 11:00 Christian PUECH
La notion d'école linguistique
> read abstract...
11:00 - 11:30 Didier SAMAIN
Portrait de Saussure en jeune grammairien
> read abstract...
11:30 - 12:00 Dan SAVATOVSKY
L’école de Genève avant l’école de Genève
> read abstract...
12:00 - 12:30 Giuseppe D'OTTAVI
Aux sources d'une école: notes du maître et cahiers d'étudiants
> read abstract...

25.07.2013   16:30-18:30

Title: II. Identité et décentrement de l'Ecole de Genève (dès 17.30)
Chair: Claire Forel

16:30 - 17:00 Claudia STANCATI
Entre unité et pluralité: la question du paradigme et de la classification de la linguistique
> read abstract...
17:00 - 17:30 Pierre-Yves TESTENOIRE
L’école de Genève vue de la Société de Linguistique de Paris
> read abstract...
17:30 - 18:00 Lorenzo CIGANA
The linguistic crucible: the role of the “deuxième congrès international des linguistes” in Hjelmslev’s glossematics
> read abstract...
18:00 - 18:30 all et al.
Discussion

26.07.2013   10:30-12:30

Title: II. Identité et décentrement de l'Ecole de Genève (suite)
Chair: Pierre-Yves Testenoire

10:30 - 11:00 Valery KOUZNETSOV
Le début de l'oeuvre scientifique de Louis Hjelmslev: l'influence de la linguistique saussurienne et genevoise
> read abstract...
11:00 - 11:30 Ekaterina VELMEZOVA et al.
De l’héritage intellectuel genevois dans les recherches des sémioticiens de l’Ecole de Moscou et de Tartu: réflexions au sujet des signes
> read abstract...
11:30 - 12:00 Dominique KLINGER et al.
La stylistique de Bally et de Frei et l’identité de l’école de Genève
> read abstract...
12:00 - 12:30 Marina DEPALO
L’intelligence et le langage: linguistique et psychologie chez Saussure et Bally
> read abstract...

26.07.2013   14:00-16:00

Title: III L'Ecole de Genève à Genève
Chair: Marina De Palo

14:00 - 14:30 Anamaria CUREA
La problématique linguistique de l’expression à Genève entre 1900 et 1940: Ch. Bally, Ch.-A. Sechehaye, H. Frei
> read abstract...
14:30 - 15:00 Jacques-Philippe SAINT GÉRAND
La Grammaire Des Fautes d’Henri Frei (1929) et le traitement de la connectivité.
> read abstract...
15:00 - 15:30 Rossana DE ANGELIS
L’École sémiologique de Genève
> read abstract...
15:30 - 16:00 all et al.
Discussion

27.07.2013   08:30-10:30

Title: Suite III L'Ecole de Genève à Genève
Chair: Christian Puech

08:30 - 09:00 Emanuele FADDA
L. J. Prieto, ou le dernier sémiologue structurel
> read abstract...
09:00 - 09:30 Claire FOREL
Une approche didactique saussurienne?
> read abstract...